De la neige à la sueur

par Josiane Fontanel

13 février 2019 : Je suis dans l’avion. Il fait grand beau, mais froid. Les montagnes environnantes sont magnifiques, le Mont-Blanc me fait même un clin d’œil et me demande :

Es-tu bien sûre de vouloir voler de l’autre côté de la terre pour embarquer à bord d’un voilier et traverser deux océans pour le ramener en Europe ?

20190216_153745.jpg.1024

Requin’Roll dans le port municipal d’Uturoa. Crédit : Josiane Fontanel

Quelques 30 heures de voyage via Paris, Los Angeles et Papeete et 3 contrôles aux frontières plus tard, je pose le pied sur l’île de Raiatea. Il est 9 heures 30, les couleurs sont belles juste après le grain qui nous a attrapé pendant la séquence atterrissage. A peine sortie de l’avion, je suis en sueur. Dominique est là pour m’accueillir. Récupération rapide des bagages, vu la taille de l’aérodrome, quelques minutes à peine de taxi pour rejoindre la marina Apooiti. Le bateau est là, comme sur les photos.

Le marché couvert. Crédit : Josiane Fontanel

Le marché couvert.
Crédit : Josiane Fontanel

Les premiers jours sont difficiles. La chaleur, l’humidité, la fatigue, je souffre… Mais aussi début de la routine liée à la vie à bord, la préparation du bateau  et découverte de la petite ville d’Uturoa, son marché, sa quincaillerie, ses « super-marchés » …

15 février 2019 : Une vilaine dépression s’approche (voir « Week-end en ville« ) et nous force à nous protéger de l’autre côté de l’île, un déplacement de quelques milles du NW à NE de la pointe. Des vents violents dans la nuit de samedi à dimanche, cela décoiffe, cela secoue, cela brasse : j’ai pratiquement le mal de mer !

Après la tempête, le calme est revenu, nous avons ramené le bateau en contournant le grand banc par le nord, nous permettant une première vision de l’île de Tahaa, qui nous a confirmé la nécessité d’aller la visiter.

20190220_175900.jpg.1024
20190213_093031.jpg.1024
20190213_092927.jpg.1024
20190213_092635.jpg.1024
IMG_5754

Aucun commentaire pour "De la neige à la sueur"