Bricoles sous la pluie

Mon abonnement à Iridium a débuté le 1er février. J’ai ainsi pu configurer le système de suivi (inclus dans l’abonnement).

Le lien dans la colonne de droite « Suivre le périple de Polynésie française en France » vous donne directement accès au système de suivi (tracking).

soLa pluie, les pluies, les grains… sont multi quotidiens; je passe beaucoup de temps, de jour comme de nuit, à ouvrir et fermer les hublots pour éviter d’une part les inondations et d’autre part les coups de chaleur. Les images satellites fournies par Météo France a montré une couverture nuageuse dense toute la semaine.so2

Le début de semaine était particulièrement humide, le lundi une pluie quasi permanente, l’eau de la baie est devenue pour une période de 24 heures totalement brune. J’ai raté les photos (je ferai mieux la prochaine fois.

Les trucs qui pètent après 2 jours d’utilisation, car le bateau n’a pas été régulièrement utilisé depuis quelques années ou les bienfaits d’avoir pris le temps avant de partir. Les cinq semaines de préparation du bateau ne sont pas un luxe, ce d’autant plus que chaque fois que tu as besoin d’une pièce de rechange, il faut la commander et la livraison depuis Papeete prend quelques jours, si ce n’est pas un petit plus.

_DH80014376.JPG.1024Une pièce dans le compresseur du frigo, une pompe à changer, un problème avec les WC, un générateur qui refuse de démarrer; il est remplacé par un hydro-générateur (qui vient de France, ce qui prendra un certain temps). La remise en état du gréement courant de base, avec entre particulier le changement des écoutes des voiles d’avant, l’adaptation du hale-bas de bôme est quasiment terminée. Les bastaques doivent encore être adaptée et leurs poulies changées.

_DH80014375.JPG.1024Il faut raccourcir la drisse de génois qui est bouffée par le soleil, le carénage à faire, le réglage des barres, mais le planning est tenu et je vais certainement avoir le temps de visiter un peu avant de partir.

J’attends encore le gennaker que je me réjouis de mettre en place, même si la première partie du parcours sera plutôt au près.

Après avoir changé le préfiltre du dessalinisateur qui est plutôt efficace (~25 l/h), l’eau produite est inodore et sans goût.

_DH80014394.JPG.1024

La Haute-Savoie au restaurant « La Voile d’Or »

La rue des commerces d'Uturoa

La rue des commerces d’Uturoa

_DH80014396.JPG.1024Il y a sur la marina un restaurant tenu par une famille originaire d’Évian. Maman est en cuisine et fiston est au bar et dans la salle. Aux murs sont suspendus de nombreux puzzles représentant les Alpes Haut-Savoyarde, la plupart du temps sous la neige.

Aucun commentaire pour "Bricoles sous la pluie"