De Tahiti à la Méditerranée

C’est mon projet 2019. Naviguer de Raiatéa – dans les îles sous-le-vent de l’archipel de la société – à Port Leucate dans le golfe du Lion, une navigation de 10’000 nM sur 2 océans, avec en particulier la traversée d’une zone du Pacifique que je n’ai pas encore visitée.

21-5626Je suis actuellement en pleine préparation de ce voyage qui me fait rêver. Je suis impatient de rejoindre Requin’Roll un Zebulon Jumbo 43, contruit à partir des plans du Jumbo40 dessiné par Pierre Rolland.

Comme le départ est prévu fin février, le choix du canal de Panama s’est imposé. Ce n’est cependant pas une navigation toute simple. Si les vents dans cette région sont le plus souvent raisonnables, il n’est pas évident de trouver une route qui ne soit pas contre le courant et contre le vent pendant 5000 nM. Heureusement, c’est possible et … j’espère ne pas m’être trompé dans la préparation de cette traversée exceptionnelle.

Puis, pour la traversée de l’Atlantique de Panama à Gilbratar, la ligne droite implique de naviguer beaucoup trop contre le vent, alors pourquoi ne pas rejoindre le Gulf Stream et contourner de l’anticyclone des Açores par le nord, avec un arrêt à New-York. L’arrivée en bateau sur Manhattan est sublime et je me réjouis de revivre ce moment inoubliable.

Il y a encore quelques places à bord, alors pour en savoir plus rendez-vous sur cette page

Aucun commentaire pour "De Tahiti à la Méditerranée"