Climat du Svalbard

Il est temps d’en savoir un peu plus sur l’archipel du Svalbard situé dans l’océan Arctique, s’étendant entre 74° et 81° de latitude nord et entre 10° et 34° de longitude est, formant la partie la plus au nord de la Norvège. Les îles s’étendent sur 62 050 km2. Les trois îles principales sont Spitsbergen (ou Spitzberg) (39 000 km2), Nordaustlandet (14 600 km2) et Edgeøya (5 000 km2). Vous trouverez de nombreux éléments historiques, les animaux, la flore, la géologie sur le site officiel. L’institut polaire norvégien fournit également de nombreuses informations sur l’archipel de Svalbard.

Le Svalbard est situé au-delà du cercle polaire arctique. À Longyearbyen, le soleil de minuit dure du 20 avril au 23 août et la nuit polaire du 26 octobre au 15 février.

THE NORWEGIAN PILOT, VOLUME 7, SAILING DIRECTIONS,SVALBARD and JAN MAYEN est un ouvrage précieux pour la préparation de l’expédition. On y retrouve tous les éléments essentiels pour réussir notre projet.

Dans cet article, j’aborde la question  météorologique pendant la période de notre expédition. L’objectif est de la maîtriser au mieux pour contrôler au mieux les risques que nous pourrions rencontrer afin d’assurer notre sécurité. La station automatique de Adventdalen du centre universitaire au Svalbard (UNIS) vous fournissent des informations concernant la situation actuelle, mais également de l’année précédente.

Une approche climatologique – résumé statistiques des modèles météorologiques sur plusieurs années – est nécessaire pour se préparer à ce qui a une relativement forte probabilité de se passer.

Je vais aborder un peu plus en détail les éléments suivants :

  • La température.
  • Les glaces.
  • Les vents.
  • Les marées et les courants.

La température

Le jour permanent commence vers la fin avril pour finir fin août. Au début de cette période, la température est proche de −10 °C à −5 °C. Toutefois, lors de tempêtes polaires ou bien lorsque le soleil se cache quelques heures derrière un pic ou un nuage, la température peut vite descendre à −15 °C et même −20 °C (dans ce cas extrême, seulement en bas des glaciers, car le vent s’y engouffre et se refroidit). Au cours de l’été, la température est normalement faiblement positive, habituellement comprise entre 0 et 10 degrés. Au mois de juillet, il gèle rarement à Longyearbyen.

Svalbard a un climat de type « Polaire de Toundra » avec comme record de chaleur +21,3 °C le 16 juillet 1979 et comme record de froid −46,3 °C le 4 mars 1986. La température moyenne annuelle est de −5,7 °C.

Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −18,6 −19,4 −17,5 −15 −5,6 0,9 4,5 3,5 −1 −7,8 −11,9 −16,1 −8,6
Température moyenne (°C) −14,7 −15,3 −13,6 −11,3 −3,4 2,7 6,7 5,4 0,9 −5,3 −9 −12,8 −5,7
Température maximale moyenne (°C) −10,8 −11,2 −9,7 −7,6 −1,2 4,6 8,8 7,3 2,8 −2,8 −6 −9,4 −2,9
Record de froid (°C) −38,8 −43,7 −46,3 −39,1 −21,7 −8,4 −0,7 −3,9 −12,6 −20,8 −33,2 −35,6 −46,3
Record de chaleur (°C) 7,7 5,9 6,3 7,5 10,6 15,7 21,3 18,1 15,2 8,9 7,5 7,2 21,3
Précipitations (mm) 28,2 25,4 26,3 23,6 27,6 40,6 58,4 60,3 42,5 39,1 35,3 31,3 438,6
Le climat à Svalbard (en °C et mm, moyennes mensuelles 1971/2000 et records depuis 1975)

Les glaces

La question des glaces est un élément crucial. Il y a 2 aspects différents à prendre en considération. Les glaces issues des nombreux glaciers qui recouvrent l’archipel et la banquise, en particulier la banquise saisonnière (annuelle ou hivernale).

Les glaces issues des glaciers s’écoulent hors des fjords en général avant la fin juin. Il peut rester de la glace flottant à proximité des glaciers à cause de l’éfondrement de la bordure de ceux avec la fonte estivale. Il est fortement recommandé de ne pas s’approcher à moins de 200 mètres des glaciers pour éviter les vagues importantes générées par la chute d’important pans de glace.

 

L’extension de la banquise est maximum vers le mois d’avril et minimum vers le mois d’août. L’évolution entre 1980 et 2010 montre une diminution régulière de l’extension de la banquise

Extension de la banquise le 15 avril 2016

Extension de la banquise le 30 aout 2016

Série temporelle entre 1980 et 2010 de l’extension de la banquise

Ci-dessous, une animation de la variation de l’extension de la banquise arctique entre 1980 et 2010.

A priori, en août la banquise ne devrait pas poser de problème dans la zone de navigation envisagée, soit la partie méridionale de la côte ouest du Spitzberg – entre Ny-Ålesund au nord et Sørkapp au sud. Il ne faut cependant pas négliger le fait que les vents et les courants peuvent transporter sur plusieurs centaines de kilomètres comme le montre l’animation ci-dessous.

Les vents

Les vents dans les fjords sont au mois d’août plutôt légers et les tempêtes plutôt rares.

Moyenne des vents en août sur la base des données recueillies entre 1971 et 2000

Moyenne des vents en août sur la base des données recueillies entre 1971 et 2000

Les vents dominants sur la mer de Barents durant le mois d’août sont de secteur E-NE de l’ordre de 10 à 20 nœuds.

Les marées et les courants

Les marées sont modérées et en général inférieures à 100cm dans l’archipel du Svalbard.

Marée semi-diurne en mer de Barent

Phase (en violet) et amplitude (en rouge) des marées semi-diurnes sont principalement liées à l’influence lunaire. Une différence de phase de 20° correspond à environ 41 minutes. L’amplitude est exprimée en centimètres. (Les données sur les marées proviennent d’un modèle marin préparé par l’Institut météorologique norvégien.)

Il est nécessaire de prendre en considération les courants dont les vitesses relatives par rapport à la vitesse du bateau sont importantes.

Le courant de surface est influencé par le vent et représente 2% à 4% de la vitesse du vent. Par vents forts, le sens du courant peut s’inverser. Sur la côte ouest du Spitzberg, le courant de base est de l’ordre de 2 nœuds vers le Nord.

Les courants de surface de la mer de Barrents. Les flèches montrent la direction. 1. Courant côtier norvégien 2. Courant atlantique norvégien 3. Courant du Cap nord 4. Courant Murmansk 5. Courant Spitzberg ouest 6. Courant Persey 7. Courant Spitzberg est 8. Courant Bjørnøy 9. Courant Sørkapp

Les courants de surface de la mer de Barrents. Les flèches montrent la direction.
1. Courant côtier norvégien
2. Courant atlantique norvégien
3. Courant du Cap nord
4. Courant Murmansk
5. Courant Spitzberg ouest
6. Courant Persey
7. Courant Spitzberg est
8. Courant Bjørnøy
9. Courant Sørkapp

Prévisions météorologiques

Si l’analyse du climat sur des bases statistiques permet certes de préparer l’expédition, il ne suffit pas. Il est nécessaire d’analyser attentivement les données et les prévisions météorologiques pour adapter en conséquence son parcours.

Le document préparé par la commission sécurité en haute mer , composée de membres dotés d’une longue expérience de la mer et/ou de compétences professionnelles, de l’association Sail the World, qui regroupe principalement des navigateurs au long cours décrit les bonnes pratiques du routage météo en haute mer. Il est accompagné de nombreuses annexes facilitant la mise en œuvre de ces bonnes pratiques. Si le document vise en particulier les traversées et permet de de diminuer d’un facteur 10 à 20 le risque de se retrouver au milieu d’un phénomène météorologique dangereux pour la navigation, les recommandations sont également pertinentes en navigation côtière sur lesquelles il n’y a pas autant de facilité d’accès aux prévisions météorologiques.

YR est le service conjoint de l’institut météorologique norvégien et de la société de diffusion norvégienne. Il permet d’accéder aux prévisions de la région. Pour vous faire une idée des conditions météorologiques de l’instant présent, jetez un oeil à cette carte des prévisions.

Tout ceci, n’exclut évidemment pas de préparer soigneusement le bateau et l’équipage à faire face au gros temps s’il n’a pu être évité.

Aucun commentaire pour "Climat du Svalbard"